• PPO

Les stratégies d’achat d’un bien à Alicante 1/2

Nous avons tous envie d’acheter un bien à Alicante, mais...

Est-ce encore le bon moment ? Comment faire financièrement ?


De nombreuses questions nous viennent à l’esprit lorsque la décision se fait de plus en plus pressante. Voici quelques idées qui nous l’espérons, vous apporteront des solutions.

Est-ce encore le bon moment ?

Effectivement, il ne faut pas être devin pour savoir que les “très bonnes affaires“ sont derrière nous. Il y a encore 5 ans, il était possible d’acheter un appartement, bien placé dans le centre d’Alicante pour 40 000€ ou une maison dans la campagne, à 15km de la ville pour moins de 100 000€. Ces produits ont disparu et les prix sont ascendants depuis cette époque. Mais il existe encore aujourd’hui de “bonnes affaires“ . Imaginez, un appartement, bien placé, de 80m2, 3 chambres, à 20 mètres de la plage pour un prix de 122 000€, soit 1 525€ le mètres carré, difficile de trouver le même produit en France.

Si les prix remontent, les “bonnes affaires“ sont encore là pour 2 ou 3 ans. Après, nous retomberons dans les prix d’un marché immobilier classique.

Comment faire financièrement ?

Vous avez encore votre maison ou votre appartement en France, il vous reste quelques années avant votre retraite, vous n’avez pas la disponibilité financière immédiate, sachez qu’il est toujours possible de trouver une solution.

Première solution : prendre un crédit en Espagne

On y pense pas souvent, mais les banques espagnoles prêtent aux étrangers. Elles financent jusqu’à 70% du prix du bien. Ce qui veut dire que vous devez prévoir les 30% d’apports et les 13% de frais complémentaires (taxes et frais notariés)

Deuxième solution : prendre un crédit en France

Les banques françaises sont frileuses sur le fait de financer un bien à l’étranger, donc tout dépend du rapport que vous avez avec votre banque. Mais dans tous les cas, celle-ci va vouloir avoir une caution et c’est souvent votre bien en France qui sert de caution. Pour l’instant les taux de prêts de banques françaises sont avantageux.

Troisième solution : Location avec option d’achat

Peu connu en France, la location avec option d’achat permet d’acquérir un bien avec une certaine marge de manœuvre. Le principe est simple et fonctionne presque comme un viager en France : imaginons une maison avec un prix de vente de 200 000€. Dans un contrat établi devant notaire, il est stipulé d’un apport d’entrée de 30 000€ et d’une location sur deux ans de 1000€ par mois. Ces montants seront totalement déductibles à la signature. Ce qui veut dire que vous avez versé au final 54 000€ et qu’il vous restera à régler : 146 000€ à la signature. Il est souvent plus facile après de contracter un prêt dans une banque espagnole pour cette somme, car elle voit que vous êtes quelqu’un de sérieux puisque vous avez payé un loyer pendant deux ans. Chose importante : si vous ne pouvez pas avoir l’argent ou le crédit à la signature, toutes les sommes sont perdues et restent l’acquis du vendeur, il faut donc faire très attention à ses possibilités financières.

9 vues0 commentaire